Bac PRO – Techniques d’interventions sur installations nucléaires (TIIN)

+
VAE/VAP
+
Formation initiale en apprentissage
+
Formation professionnelle continue
+
Formation initiale sous statut scolaire

Description de la formation

DESCRIPTION DE LA FORMATION

Le titulaire du baccalauréat professionnel « Techniques d’interventions sur installations nucléaires » est membre actif d’une équipe opérationnelle intervenant en environnement nucléaire. Les connaissances acquises au cours de la formation lui permettent de :
  • Participer à des opérations de logistique nucléaire,
  • Assurer des opérations de maintenance préventive et corrective,
  • Participer à la gestion de déchets des industries nucléaires,
  • Participer aux opérations de démantèlement d’installations.
Ses activités s’exercent dans le cadre des obligations liées à la radioprotection, à la sûreté, à la sécurité et à la qualité en vigueur dans l’industrie nucléaire. L’organisation des travaux dans l’industrie nucléaire nécessite des comportements professionnels adaptés : rigueur, disponibilité, stabilité, autorité associés à des qualités relationnelles avérées, adaptabilité et sens de la polyvalence, capacité d’information des intervenants. A l’issue de la formation, le titulaire du baccalauréat professionnel exerce dans les entreprises de production nucléaire, chez les prestataires de l’industrie nucléaire, dans les entreprises qui fabriquent ou utilisent des sources radioactives, dans les organismes chargés de la sécurité ou de la sûreté des installations nucléaires. Accessible tout de suite après la 3ème ou après une classe de 2nde, la formation dure deux à trois ans et inclut en fin de 1ère un BEP en Maintenance des Produits et des Equipements Industriels.

Les compétences visées

  • Respecter les contraintes et réglementations de l’environnement nucléaire
  • Identifier les risques réels ou potentiels
  • Informer sa hiérarchie du déroulement des interventions
  • Assurer l’évacuation des déchets (conventionnels et irradiants)
  • Contrôler les paramètres physiques de l’environnement

Les métiers

  • Calorifugeur/échafaudeur
  • Chaudronnier-tuyauteur-soudeur
  • Mécanicien-robinetier
  • Mécanicien sur machines tournantes
  • Technicien en radioprotection

— Volume horaire 2nde

Matière Volume horaire
Enseignement professionnel (maintenance) 13h/semaine
Mathématiques & sciences 5h/semaine
Anglais 2h/semaine
Prévention, santé, environnement 1h/semaine
Français, histoire, éco-gestion, EPS, Arts… 11h/semaine
TOTAL 32h/semaine

— Volume horaire 1ère

Matière Volume horaire
Enseignement professionnel (technologie, radioprotection, maintenance, Savoirs Communs du Nucléaire) 14h/semaine
Mathématiques & sciences 4h/semaine
Anglais 2h/semaine
Prévention, santé, environnement 1h/semaine
Français, histoire, éco-gestion, EPS, Arts… 11h/semaine
TOTAL 32h/semaine

— Volume horaire terminale

Matière Volume horaire
Enseignement professionnel (technologie, radioprotection, maintenance, Savoirs Communs du Nucléaire) 14h/semaine
Mathématiques & sciences 4h/semaine
Anglais 2h/semaine
Prévention, santé, environnement 1h/semaine
Français, histoire, éco-gestion, EPS, Arts… 11h/semaine
TOTAL 32h/semaine

Témoignages

« J’ai choisi le nucléaire parce qu’il y a de grandes perspectives d’avenir pour le travail. Dès mon entrée au lycée j’ai effectué un bac professionnel TIIN (Techniques d’Interventions sur Installations Nucléaires) au lycée technique les Catalins à Montélimar. En 2eme année de bac pro, j’ai passé un BEP en Maintenance des équipements industriels. Grace à ma motivation et a l’équipe pédagogique du lycée qui m’a accompagné sur les 3 ans de ma formation, j’ai obtenu mon baccalauréat avec mention bien. J’ai postulé sur plusieurs CNPE de France pour continuer mes études supérieures en BTS Environnement nucléaire en alternance, pour acquérir beaucoup plus d’expérience en milieu professionnel et me familiariser avec le terrain. J’ai donc eu des entretiens avec EDF (téléphonique et physique) et à l’issue des entretiens, j’ai eu la chance d’être pris en BTS EN au CNPE de Cruas-Meysse chez EDF dans le service technique, section logistique. »

Valentin Chabanis
Diplômé du Bac Pro TIIN (2018), Lycée polyvalent Les Catalins
Actuellement en 1ère année du BTS Environnement nucléaire en alternance au CNPE de Cruas-Meysse

Témoignages

« Ce baccalauréat professionnel m’a permis d’acquérir une rigueur dans le travail et dans l’organisation de chantiers nucléaires. De plus, j’ai pu découvrir durant mes stages et mes différentes immersions en CNPE avec mes enseignants, un secteur d’activité parfois méconnu du grand public. A la suite de cette formation, j’ai continué mes études vers un BTS Environnement Nucléaire. »

Gaël Bourgeois
Diplômé du Bac Pro TIIN (2015), Lycée professionnel de l’Estuaire
Technicien en radioprotection sur le CNPE de Golfech

Témoignages

« L’approche théorique du BTS EN s’appuie sur un ensemble de matières qui touche à tous les domaines (électricité, physique nucléaire, mécanique …). En pratique, les stages et le chantier école nous permettent d’appréhender les installations électronucléaires en temps réel. J’ai ainsi pu débuter ma carrière grâce à l’acquisition de compétences et d’un réseau professionnel. »

Axelle PREVOT
Diplômé du BTS EN (2015), Lycée professionnel Blaise Pascal
Technicienne supérieure en radioprotection au CEA/CESTA

En vidéo

Témoignages

« Après mon brevet des collèges, j’ai choisi de m’orienter dans le domaine du nucléaire, grâce au bac professionnel et au BTS Environnement Nucléaire en alternance que j’ai pu réaliser au lycée des Métiers Paul Emile Victor d’Obernai en Alsace.
Pendant mes trois premières années en bac professionnel, j’ai pu découvrir les différentes formations et les différents corps de métiers présents au sein d’un CNPE. Grâce à des cours variés que ce soit en mécanique, en électrotechnique, en physique nucléaire, en automatisme ou en robinetterie, cette formation nous prépare à pouvoir réaliser un maximum d’activités au sein d’une centrale nucléaire.
Ces trois premières années de formation m’ont aussi permis de réaliser des stages en entreprise où j’ai pu découvrir le métier de robinetier à la centrale nucléaire de Fessenheim, ou bien encore le métier de technicien logistique et de radioprotection à la centrale nucléaire de Dampierre dans le Loiret.
J’ai poursuivi mes études avec un BTS Environnement Nucléaire en alternance.
Diplôme qui consiste plus à former les apprentis au management d’équipe, ainsi qu’à la réalisation de dossiers d’interventions. Nous sommes formés à la prise en compte des risques radiologiques afin de pouvoir planifier des interventions dans plusieurs domaines d’activités en Centrales nucléaires.
J’ai réalisé mon alternance au sein du pôle PLI (Pôle Logistique) du CNPE de Fessenheim.
J’occupais le poste de technicien de surveillance en logistique. Ma mission consistait à contrôler les activités des entreprises prestataires dans le cadre de la logistique nucléaire. Cette formation était riche en expérience et très variée…
Suite à l’obtention de mon BTS, j’ai eu la chance de pouvoir intégrer l’entreprise HINNEBURG en CDI avant même la fin de mon contrat d’apprentissage.
La société HINNEBURG est une entreprise allemande spécialisée dans les protections biologiques, la radioprotection et la conception de structures en acier pour les centrales nucléaires en fonctionnement mais aussi en démantèlement.
Cette entreprise dans laquelle je me sens très bien actuellement, me permet aussi d’évoluer dans mes compétences, que ce soit techniquement ou même dans l’apprentissage de l’allemand qu’il m’arrive assez fréquemment d’utiliser.
Grâce à cette entreprise où j’ai le statut de technicien, je réalise très souvent des déplacements en France, en Belgique ou même en Suisse dans les différents CNPE. Ce qui me permet de voir d’autres méthodes de travail et d’autres cultures en centrale nucléaire
En fonction de la centrale nucléaire et du pays où nous nous trouvons, nos activités sont très variées.
Je recommande grandement ces deux formations (bac pro et BTS EN en alternance) car ce sont des formations très riches est très variées. Elles m’ont permis de signer un CDI très rapidement à la fin de mes études dans une entreprise étrangère. »

Adalric Uhring
Diplômé du Bac Pro TIIN (2017), Lycée des Métiers Paul-Emile Victor
Technicien chez Hinnerburg