ENSICAEN

L’ENSICAEN

L’école nationale supérieure d’ingénieurs de Caen, prépare les ingénieurs de demain grâce à une formation scientifique et technique de premier plan. Sa qualité est renforcée par la présence d’un centre de recherche de pointe composé de sept laboratoires, dont six sont co-habilités avec le CEA, le CNRS et l’université de Caen-Normandie, et un avec NXP France et Presto Engineering.

 

LA FORMATION NUCLÉAIRE A L’ENSICAEN

La Basse-Normandie est une région reconnue pour son expertise dans les domaines de l’énergie nucléaire et de ses applications médicales. C’est une véritable actrice de référence au sein du pôle nucléaire normand. Dans la région, on compte environ 14 000 personnes travaillant dans ce secteur.
L’ENSICAEN propose un diplôme d’ingénieur spécialité Electronique et Physique Appliquée avec la possibilité de se spécialiser dans le nucléaire :

  • Parcours génie nucléaire et énergétique : elle a pour objectif de préparer les futurs diplômés aux carrières de l’industrie nucléaire en leur enseignant les connaissances et les compétences techniques dans les domaines de la conception et de l’exploitation des installations électronucléaires, de l’exploitation des réacteurs, de la neutronique, thermo hydraulique, de la modélisation informatique, et de la sûreté. Le programme inclut des présentations des principaux acteurs du nucléaire (ORANO, EDF, CEA, ASSYSTEM …) et des visites de sites (usine de retraitement de La Hague, installations nucléaires).

ENSICAEN est membre du pôle nucléaire pour la santé et l’énergie en Normandie, NUCLEOPOLIS.

 

RECHERCHE

L’ENSICAEN, c’est aussi un centre de recherche multidisciplinaire internationalement reconnu. Les domaines d’activité de ses 7 unités mixtes de recherche sont la physique nucléaire, la physique atomique, moléculaire et la matière condensée, la chimie, les matériaux, la catalyse, la chimie organique, et les technologies de l’information et de la communication.

 

Chiffres clés

780

étudiants

 

8 500

diplômés depuis 1976

 

175

enseignants chercheurs titulaires, techniciens et personnels de soutien

 

240

diplômés par an

 

90

accords internationaux