École Nationale Supérieure de Chimie de Lille

L’ENSCL, l’École Nationale Supérieure de Chimie de Lille, forme des ingénieurs chimistes de haut niveau préparés à travailler dans les principaux secteurs économiques, en particulier dans l’industrie. Sa formation repose sur un socle de connaissances fondamentales en chimie pour évoluer vers les applications industrielles tout en préparant le futur ingénieur à ses fonctions managériales et à la dimension internationale de la profession.

 

LA FORMATION NUCLÉAIRE A L’ENSCL

L’ENSCL propose également, en habilitation partagée avec des établissements partenaires dont l’université Lille I, 6 masters qui sont suivis par une vingtaine d’élèves chaque année. L’objectif n’est pas de préparer systématiquement les élèves à une thèse mais de leur donner une formation complémentaire. Ainsi, les élèves suivant la spécialisation « optimisation et fiabilité des matériaux » peuvent valider le parcours nucléaire de master chimie énergie environnement. L’objectif de ce parcours, labellisé par l’Institut international de l’énergie nucléaire et le Conseil de formation en énergie nucléaire, est de former des étudiants de niveau bac+5 dans le domaine du nucléaire, et plus particulièrement en lien avec les axes de recherche développés par les laboratoires impliqués, ainsi que par leurs partenaires industriels. Ainsi, les trois principales thématiques abordées concernent le cycle du combustible, la tenue des matériaux, et la sureté nucléaire.

 

RECHERCHE

L’ENSCL propose aux étudiants 3 spécialisations : chimie de la formulation, optimisation, fiabilité des matériaux et chimie et procédés durable pour l’industrie. L’ENSCL a été l’une des premières écoles à développer un enseignement spécialisé dans le domaine de la formulation. Les débouchés sont nombreux : domaine des cosmétiques, des peintures, des lubrifiants, etc. A travers la spécialisation « fiabilité et optimisation des matériaux », très orientée mécanique, endommagement, matériaux de structures, l’ENSCL se démarque des options telles que « chimie des matériaux » ou « recyclage des matériaux ». En 2012, une nouvelle orientation a été donnée avec l’introduction de la spécialisation « chimie et procédés durables pour l’industrie ». Les objectifs de l’enseignement visent à préparer des chimistes pour parvenir à une industrie durable, en mettant en œuvre des ressources alternatives et renouvelables issues de la biomasse, en adaptant les procédés et en développant des réacteurs, industriels et de laboratoire, intégrés dans des procédés propres respectant les normes environnementales dans les domaines de l’industrie chimique et le traitement des déchets industriels.

Chiffres clés

2 600

anciens élèves actifs dans le monde entier

 

360

étudiants

 

47

professeurs titulaires et enseignants

 

2

laboratoires de recherche renommés

 

300

partenaires industriels