Bac+4 > Master

Chimie

Chimie et matériaux du nucléaire (CMN)

Description de la formation

Le parcours chimie et matériaux du nucléaire propose aux étudiants de Master 2 une formation en lien avec une problématique énergétique au cœur des préoccupations actuelles. Sa spécificité et son identité propre découlent des thèmes complémentaires qui sont abordés, à savoir le cycle du combustible, la tenue des matériaux, et la sûreté nucléaires vus du côté chimie. Un des points forts du parcours est qu’il s’appuie sur un partenariat pérenne entre plusieurs laboratoires de l’Université de Lille1 et des professionnels du domaine du nucléaire (CEA, AREVA, EDF, IRSN, etc.). Certaines de ces collaborations ont d’ailleurs abouti à la création de Laboratoires de Recherche Communs (LRC) permettant de valoriser les compétences et complémentarités scientifiques de chacun des partenaires.

Les compétences visées

La formation proposée dans le cadre du parcours chimie et matériaux du nucléaire a pour objectif de fournir aux étudiants des compétences sur des aspects spécifiques du nucléaire :

  • maîtrise des verrous technologiques et de l’état actuel des connaissances relatives au cycle du combustible nucléaire, que ce soit en amont de son utilisation, ou en aval,
  • les particularités physico-chimiques des matériaux mis en œuvre dans les installations nucléaires, et leur tenue sous irradiation,
  • la sûreté nucléaire et la chimie des produits de fission, que ce soit dans une situation de fonctionnement normal ou une situation incidentelle.

Les prérequis

Le M1 est accessible à tous les étudiants ayant validé une licence de chimie, de chimie-physique, de physique-chimie.

L’accès aux différents parcours de M2 est en revanche soumis à sélection  sur dossier et, s’il y a lieu, complété par un entretien.

Les métiers

Le parcours a pour objectif de former des cadres pouvant intégrer le secteur du nucléaire et capables d’expertiser des problématiques liées au cycle du combustible, aux propriétés des matériaux mis en œuvre, ainsi qu’à la sûreté nucléaire. La formation leur propose d’acquérir des compétences élargies, associant des connaissances fondamentales à leur application au secteur du nucléaire. Les étudiants ayant suivi le parcours CMN disposeront d’une formation leur permettant de s’orienter soit vers une carrière professionnelle, soit de poursuivre leur formation par la recherche via une thèse de doctorat. Ils pourront intégrer des postes diversifiés aussi bien en département recherche et développement qu’en ingénierie.

Màj juillet 2021

Détails des disciplines sur: