Bac+3 > Diplôme d'ingénieur

Électronique et physique appliquée

Parcours : génie nucléaire et énergétique

Description de la formation

La formation d’ingénieur en électronique et physique appliquée de l’ENSICAEN s’articule autour de l’ingénierie des capteurs, du numérique et de l’énergie. La formation complète s’effectue sur trois ans avec des possibilités, en fonction des profils, d’intégrer directement en deuxième année. En première année, les élèves-ingénieurs acquièrent des connaissances et compétences fondamentales en mathématiques, électronique et génie physique avant de choisir un parcours de spécialisation en deuxième année dont le parcours génie nucléaire et énergétique. En dernière année, ils choisissent les projets sur lesquels ils souhaitent s’investir pour façonner leur profil et mener à bien leur ambition professionnelle. Avec ce parcours, les ingénieurs de l’ENSICAEN sont à même de concevoir ou d’exploiter des installations nucléaires, de garantir leur sûreté mais aussi de les démanteler. Ils acquièrent des compétences fortes en radioprotection, instrumentation et mesure nucléaires. La formation aborde également les systèmes de production d’énergie (solaire, éolien, hydraulique) pour favoriser des solutions optimisées dans le cadre d’un mix énergétique décarboné.
Les compétences acquises permettent aux ingénieurs formés d’accéder à des métiers dans tous les secteurs de l’industrie nucléaire, allant de la conception et de l’exploitation d’installations électronucléaire au démantèlement mais aussi dans les domaines de la radioprotection, la sûreté, l’instrumentation, la mesure ou encore la recherche. Une fois diplômés, les étudiants intègrent les entreprises du domaine : EDF, ORANO, TechnicAtome, Framatome, CEA, ASSYSTEM, ALTRAN…

Les compétences visées

Avec le parcours génie nucléaire et énergie, les étudiants seront en mesure de :

  • maîtriser le fonctionnement et être en mesure d’exploiter des installations nucléaires ;
  • concevoir des réacteurs (physique des réacteurs et modélisation) ;
  • maîtriser les normes de radioprotection et de sûreté des installations nucléaires ;
  • gérer des opérations de démantèlement d’installations ;
  • concevoir et exploiter des outils d’instrumentation pour la mesure nucléaire.

LES PRÉREQUIS

Concernant le statut étudiant :

  • Concours Communs INP : MP – PC – PSI – PT – TSI ;
  • Concours PASS’Ingénieur ;
  • Sur dossier et entretien :
    • en 1re année : DUT, CUPGE, L2, L3 ou équivalent,
    • en 2e année : Bac+4 scientifique.

Concernant le statut apprenti, l’admission se fait sur dossier et entretien :

  • DUT mesures physiques ;
  • DUT génie électrique et informatique ;
  • licence à dominante électronique ;
  • CPGE, CUPGE.

Les métiers

Avec le parcours génie nucléaire et énergie, les étudiants seront destinés à des carrières de :

  • ingénieur d’études (neutronique, thermohydraulique…) ;
  • ingénieur d’exploitation ;
  • ingénieur radioprotection ;
  • ingénieur mesures nucléaires ;
  • chef de projet.

Les infrastructures de formation

  • Salle de TP d’instrumentation nucléaire et radioprotection ;
  • Salle de TP simulation Monte Carlo et déterministe ;
  • Salle de TP simulateurs de conduite ;
  • Des partenariats avec EDF permettent d’avoir accès à des simulateurs pleine échelle d’une salle de commande de centrale nucléaire. Un accès à des simulateurs de réacteurs est également offert lors de séances sur des sites EDF ou à l’EAMEA Cherbourg.
Détails des disciplines sur:

Témoignages

« Diplômé de l’ENSICAEN, j’ai facilement trouvé un stage dans le domaine de la conception nucléaire chez EDF. Les enseignements de la majeur génie nucléaire m’ont permis de m’approprier rapidement les outils de calcul physique internes à l’entreprise. Les différents stages et projets proches du fonctionnement industriel des réacteurs nucléaires m’ont notamment donné un coup d’avance lors de mon entrée dans l’entreprise. La majeur génie nucléaire de l’ENSICAEN est une formation reconnue dans le domaine de la simulation nucléaire. Je suis actuellement rattaché à l’état-major de la production nucléaire d’EDF. Mon travail m’amène à travailler avec des profils et des métiers d’horizons très divers (de l’intervenant au directeur de site et de l’automaticien au chaudronnier). La formation génie nucléaire, de par sa richesse et son ouverture, me permet d’assumer une légitimité technique et humaine, nécessaire aux échanges avec ces profils variés. Je recommande vivement cette formation ! »

Théo C., ingénieur EDF

 

Màj : juillet 2021

ENSICAEN
49.2124236
-0.3714411