L’international

Jean-Yves Le Drian
Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères

Patrick Landais
Haut-commissaire à l’énergie et atomique et président de l’I2EN

« Notre pays est fier de sa tradition de recherche nucléaire fondamentale et appliquée, inaugurée il y a plus d’un siècle par Henri Becquerel, Pierre Curie et Marie Curie-Skłodowska et poursuivie depuis 1945 sous l’égide du Commissariat à l’énergie atomique.

Au fil des dernières décennies, la France a fait de son programme électronucléaire l’une des clefs de sa souveraineté énergétique, à la suite du choc pétrolier de 1973, puis de sa politique environnementale, dans un contexte d’urgence climatique. Grâce à ses 56 réacteurs en exploitation, elle est aujourd’hui l’un des pays industrialisés ayant le plus faible niveau d’émissions de CO2.

Forts de cette tradition et de ces réussites, nous voulons contribuer à la croissance d’une industrie nucléaire sûre au-delà de nos frontières.

C’est pourquoi nos universités, nos écoles d’ingénieurs et nos centres de formation professionnelle accueillent chaque année de nombreux étudiants et jeunes professionnels internationaux qui, dans le cadre de programmes d’échange et de doubles diplômes, acquièrent en France des compétences solides dans le domaine du génie nucléaire, de la technologie de la construction, de la science des matériaux, de la gestion du cycle du combustible nucléaire, de la sûreté des réacteurs, de la prolongation de la durée de vie des réacteurs, de la fusion, des combustibles alternatifs, de la fabrication, du démantèlement, de la gestion des déchets et, bien sûr, de l’exploitation de réacteurs. Pour l’industrie, un complexe de 4 000 m², absolument unique au monde, offre une expérience d’apprentissage exceptionnelle utilisant les composants de réacteurs à eau pressurisée à taille réelle.

C’est aussi pourquoi, depuis dix ans, l’Institut international de l’énergie nucléaire (I2EN), chef de file de la coordination des compétences nucléaires en France, accompagne les acteurs internationaux ayant des besoins de formation par des partenariats, des conseils et des services. Avec ses onze conseillers nucléaires en poste dans nos ambassades ainsi qu’avec nos opérateurs Business France et Campus France, notre réseau diplomatique y contribue au quotidien.

Nous invitons donc les pays désireux de développer de nouveaux programmes nucléaires civils et les nations nucléaires confrontées à des défis de démantèlement ou prêtes à envisager la construction de réacteurs nucléaires de pointe à se tourner vers les institutions et entreprises françaises.

Faire le choix de la formation nucléaire française, c’est faire le choix de l’expérience et de l’excellence ! »

     Jean-Yves Le Drian                                                               Patrick Landais

     Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères              Haut-commissaire à l’énergie atomique et président de l’I2EN